Jeffrey Mogil et ses collaborateurs montrent que la protéine P2X7 aurait un rôle dans la sensibilité à la douleur

Jeffrey Mogil

Jeffrey Mogil, de l'Université McGill, et Michael Salter, de l'Université de Toronto, ont démontré récemment que la sensibilité à la douleur des souris dépend de la forme de la protéine P2X7 qu'elles portent, et mieux encore, ils ont montré qu'ils pouvaient bloquer la douleur en bloquant cette protéine. Les mêmes variant de P2X7 sont aussi associés, chez l'humain, à des niveaux de sensiblité à la douleur variables. Apprenez-en plus dans cet article du Devoir

Pages

Subscribe to Réseau québécois de recherche sur la douleur RSS