Retour aux articles

Série webinaire COVID

Membres associés :

Le Réseau québécois de recherche en douleur (RQRD) présente une série de Webinaires sur le thème COVID-19 & Douleur, afin de valoriser les travaux des chercheurs et des étudiants du RQRD qui ont su intégrer une réponse rapide à la pandémie de la COVID-19 dans leurs travaux de recherche.

Vous pouvez trouver la rediffusion des webinaires ci-dessous sur notre playlist YouTube

Épidémiologie des troubles musculo-squelettiques chez les orthésistes prothésistes du Québec : description et impacts

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent une cause importante de morbidité professionnelle pour les travailleurs dans le monde. Plusieurs études épidémiologiques sur les TMS ont été faite chez les professionnels de la santé, mais nous avons peu ou pas d’études sur les TMS chez les orthésistes-prothésistes (OP). Le but du projet est (1) de dresser un profil des OP du Québec quant aux TMS avant et pendant la COVID-19 et (2) de mesurer l’impact des TMS sur l’utilisation des médicaments et des soins et ainsi que leurs impacts psychologiques pendant la COVID-19. Une étude transversale sera effectuée par le biais d’un sondage en ligne chez les OP.


Voir la vidéo de Nabiha Benyamina-Douma

L’impact du stress lié à la COVID-19 sur la lombalgie persistante et les trajectoires des patients

La douleur persistante est la cause #1 d’années vécues avec une incapacité et sera probablement affectée par la pandémie COVID-19. Le Consortium québécois de la douleur au dos est une initiative stratégique du Réseau québécois sur la douleur (RQRD) du FRQS, regroupant 13 équipes de recherche de 5 universités et une association de patients souffrant de douleur persistante (AQDC). Nous avons initié la cohorte de lombalgie en Nov. 2018 à l’aide d’une plateforme web (https://consortiumdouleuraudos.ca) pour étudier et prédire les trajectoires de la douleur persistante (questionnaires, RAMQ, médicaments, etc.) Les mesures de base ont été effectuées par 2641 participants, dont 2298 (87%) ont accepté de donner du sang à la biobanque québécoise de la douleur au dos. Nous allons (1) caractériser le stress induit par la crise de la COVID-19 à l’aide d’approches (1a) quantitatives (1b) qualitatives et (2) évaluer la réponse au stress physiologique en mesurant le cortisol dans les cheveux. Cela permettra d’examiner (3) comment les différences individuelles dans les réponses au stress affectent la douleur et le bien-être, les trajectoires et l’utilisation des ressources de soins de santé, et (4) comment les facteurs génétiques/épigénétiques affectent la réponse au stress dans cette population.

Voir la vidéo de Gabrielle Pagé