Notre mission

Mission du RQRD

Le Réseau Douleur a pour mission de contribuer, par le biais de la recherche fondamentale, clinique, évaluative et épidémiologique, à l’amélioration de la qualité de vie des Québécois qui souffrent de douleur chronique.

Structure du RQRD

La mission du Réseau Douleur est rendue possible grâce aux efforts concertés d’un groupe de chercheurs rattachés aux quatre universités constituant les assises des Réseaux universitaires intégrés de santé (RUIS) de la province, soit l’Université Laval, l’Université McGill, l’Université de Montréal et l’Université de Sherbrooke. Nous comptons également sur des membres affiliés au réseau des Universités du Québec et à l’Université Concordia.

Initiatives stratégiques

Conformément à notre vision, notre mission et nos objectifs globaux, les initiatives stratégiques décrites ci-dessous ont été identifiées à la suite d’une consultation avec nos membres lors de notre assemblée générale. Notre programme de recherche couvre un continuum allant de la recherche préclinique aux composantes translationnelles, aux analyses cliniques et enfin au transfert des connaissances aux parties prenantes.

Consortium québécois sur la cartographie neuronale de la douleur

Responsable : Reza Sharif

Cette initiative s’intéresse au développement et à l’utilisation d‘outils moléculaires dans le but de contrôler l’activité des nocicepteurs impliqués dans le ressenti de la douleur. Pour ce faire, l’équipe oriente ses efforts vers la conception et validation d’outils pouvant diminuer ou stopper l’activité des nocicepteurs en s’assurant des considérer les différences interespèces.

Membres de l’initiative

Consortium québécois sur les effets indésirables des analgésiques

Responsable : Mélanie Bérubé

De manière translationnelle, ce groupe s’intéresse aux outils d’étude des effets indésirables et aux préoccupations des patients et professionnels de santé afin de documenter les pratiques et continuum de soin pour une gestion améliorée des effets indésirables des analgésiques.

Membres de l’initiative

Consortium québécois sur la douleur au dos

Responsable : Jean-Sébastien Roy

Cette initiative vise à comprendre les facteurs de risque biopsychosociaux dans la transition d’une douleur lombaire aiguë à chronique chez les québecois. Les études seront possibles grâce à la création d’une banque de données longitudinales couplée à une biobanque comptant à ce jour plus de 3500 patients et 13 sous-projets.

Membres de l’initiative

Consortium québécois sur le transfert de connaissance en douleur

Responsable : Anne Marie Pinard

Cette initiative se spécialise dans la mobilisation et l’application des connaissances en gestion de la douleur par les utilisateurs finaux : patients, proches aidants et professionnels de santé. Afin de présenter du contenu scientifique et médical vulgarisé et adapté aux besoins spécifiques des différents intervenants, un portail sera développé afin de rassembler en un seul endroit toutes les ressources utiles pour l’autogestion de la douleur.

Membres de l’initiative

Consortium québécois sur l’utilisation judicieuse des opioïdes

Responsables : Gabrielle Pagé, Marc Martel

Son but est de comprendre les facteurs facilitant l’utilisation judicieuse des opioïdes en cas de douleur chronique. L’équipe évalue la consommation d’opioïdes, étudie les besoins et évalue le rôle des approches complémentaires pour développer un système d’accompagnement pour les patients.

Membres de l’initiative