La douleur chronique modifie le système immunitaire

Une nouvelle étude de Laura Stone et Moshe Szyf, de l'Université McGill, montre que la douleur chronique peut reprogrammer le fonctionnement des gènes dans le système immunitaire.  Ces résultats ont été publiés dans la revue scientifique Scientific Reports.

« Nous avons constaté que la douleur chronique modifiait le marquage de l’ADN non seulement dans le cerveau, mais également dans les lymphocytes T, type de globule blanc qui joue un rôle essentiel dans l’immunité, explique Moshe Szyf, professeur à la Faculté de médecine de l’Université McGill. Nos observations témoignent des effets dévastateurs de la douleur chronique sur des composantes importantes de l’organisme, comme le système immunitaire », précise-t-il.« Nous avons constaté avec étonnement que des centaines, voire des milliers, de gènes différents portaient la marque de la douleur chronique. C’est énorme!, ajoute le Pr Szyf. Nous pouvons maintenant explorer les répercussions de la douleur chronique sur des composantes de l’organisme qui ne sont pas normalement associées à la douleur. »

Apprenez-en plus dans le communiqué de presse de l'Université McGill

Lire l'article de recherche original:

Massart R, Dymov S, Millecamps M, Suderman M, Gregoire S, Koenigs K, Alvarado S, Tajerian M, Stone LS, Szyf M. Overlapping signatures of chronic pain in the
DNA methylation landscape of prefrontal cortex and peripheral T cells.
Sci Rep. 2016 Jan 28;6:19615. doi: 10.1038/srep19615.