Thèmes et Plateformes

Le Réseau douleur a développé trois thèmes de recherche unificateurs

(Cliquez une image pour plus d'information):
 

voir la douleur
évaluer la douleur
expliquer la douleur

 

 

Les deux premiers thèmes utilisent des approches de recherche biomédicale et clinique plus traditionnelles, alors que le troisième vise à stimuler les initiatives de transmission et d'échange de connaissances entre: la communauté des chercheurs, les professionnels de la santé, les patients et leur famille, les décideurs politiques et le public.

La recherche suivant ces trois thèmes unificateurs augmente notre compréhension de la douleur, ce qui permet des innovations et des améliorations en:

Diagnostic de la douleur - Gestion de la douleur - Soulagement de la douleur


Le RQRD a aussi bâti quatre plateformes.

Elles constituent les infrastructures permettant d'accomplir les efforts de recherche décrits dans les trois thèmes de recherche unificateurs du réseau.

Plateforme 1:

Cellular imaging

Plateforme 2:

Modèles Animaux

Plateforme 3:

Imagerie cérébrale

Plateforme 4:

Recherche clinique

Initiatives stratégiques - Ressources en développement

Banque d'ADN

Un banque d'ADN de haute qualité est constituée à partir d'un groupe sélectionnée de victimes de trauma pour lesquelles des données démographiques, de style de vie, de sommeil, de diète, psychologiques, ainsi qu'une description précises des symptômes de douleur ont été collectés. Avec cette base de données, les chercheurs du réseau peuvent effectuer un génotypage peu coûteux et ciblé pour déterminer si des gènes identifiés comme importants chez les animaux ont aussi une importance chez les humains. Ceci s'avère être la méthode la plus efficace et rentable pour accélérer le transfert de résultats de recherche fondamentale pour produire de nouveaux outils de diagnostic ou thérapeutiques chez les humains. Une analyse non-ciblée, qui étudierait les associations dans le génome entier aurait non seulement un coût prohibitif, mais serait de plus non-nécessaire, puisque les études d'association ont une valeur limitée lorsqu'effectuées sur des échantillons qui ne sont pas bien phénotypés. Le projet tire parti de notre capacité unique de faire une caractérisation phénotypique détaillée et complète de cette cohorte de patients.