Bravo aux gagnants des prix de présentation du McGill Pain Day 2017

Bravo au gagnants des prix de présentation d'affiche au McGill Pain Day  2017. Les gagnants sont

Yakobov, Esther - Meilleure présentation par affiche - recherche humaine et clinique
Aternali, Andrea - Deuxième prix de présentation par affiche - recherche humaine et clinique
Sharif, Behrang - Meilleure présentation par affiche - recherche fondamentale
Muralidharan, Arjun - Deuxième prix de présentation par affiche - recherche fondamentale

Dépendance aux opioïdes: Des médicaments existants peuvent soulager des symptômes du sevrage

Une nouvelle étude du laboratoire de Tuan Trang à l'University of Calgary, menée par la doctorante Nicole Burma, montre que des médicaments anti-goutte existants se montrent efficaces pour réduire la sévérité des symptômes de sevrage aux opioïdes chez les rongeurs dépendants.  Cette découverte importante a été publié dans le journal Nature Medicine, et les collaborateurs de l'étude incluent Yves De Koninck, de l'Université Laval.

Yves De Koninck recevra le prix de la Carrière distinguée 2017 de la Société canadienne de la douleur

Yves De Koninck - photo credit Simon Lecompte IUSMQ

Bravo à Yves De Koninck qui recevra le prix de la carrière distinguée de la Société canadienne de la douleur.  Ce prix reconnait les contributions de longue date à la recherche sur la douleur du professeur De Koninck. Le prix lui sera remis au prochain congrès de la Société canadienne de la douleur, en mai prochain à Halifax. 

http://www.canadianpainsociety.ca/?page=AwardsGrant

L'équipe de Philippe Sarret recevra 8,9M$ pour la recherche de médicaments pour la douleur chronique

Philippe Sarret (photo CRCHUS)

Le laboratoire de Philippe Sarret a obtenu récemment d'importantes subventions qui serviront à soutenir ses projets de recherche qui visent à identifier et à développer de nouvelles molécules pour traiter la douleur chronique. On estime que  70 % des personnes qui prennent des analgésiques avec ordonnance pour soulager leur douleur chronique ne sont pas apaisées, en plus de subir des effets secondaires qui ont un impact considérable sur leur qualité de vie : constipation, dépression respiratoire, tolérance, dépendance et anxiété.

Pages

Subscribe to Réseau québécois de recherche sur la douleur RSS